[1 800 av. JC-1 500 av. JC] Le bronze et ses avancées

Publié le par Histoire de la Bourgogne

L'âge de bronze débute en Bourgogne vers 1 800 avant Jésus-Christ. A cette époque, les communautés paysannes ont créées une unification Européenne. Les migrations sont malgré tout nombreuses. La première migration importante pour la Bourgogne à cette époque, est celle de peuples venus de l'Europe Centrale. Ils amènent avec eux le bronze, inconnu des peuples locaux qui en sont restés au cuivre. Avec le bronze, un tas de nouveautés arrivent. La première est le commerce à grande échelle. Les peuples qui se servaient du cuivre étaient ceux qui avaient la possibilité d'en avoir à proximité. Mais le bronze demande du cuivre et de l'étain, et il est rare de posséder les deux au même endroit. On voit alors apparaître deux grands axes de commerce: la route de l'ambre et la route de l'étain. Le territoire de la Bourgogne se situe au milieu des deux routes. D'une économie locale, les peuples Bourguignons passent à une économie plus globale. L'ambre est transportée du Nord de l'Europe à la Méditerranée (Egypte, Grèce, Phénicie (Liban actuel)) et l'étain, de la Grande-Bretagne à la Méditerranée là-aussi (Grèce et Phénicie là aussi mais également Etrurie (Italie actuelle)). Les voies navigables étaient souvent empruntées notamment la Saône, la Seine et la Loire en Bourgogne.

Les peuples locaux apprennent donc à faire du bronze avec l'étain et le cuivre, et à le façonner. Ce sont des armes (surtout des haches, photo au début de l'article) qui sont fabriquées, les outils domestiques restant dans la catégorie de l'industrie lithique. Ce métal demandant du temps, de nouveaux métiers naissent. Ils se nomment mineurs ou forgerons (photo ci-dessous). Du bronze naît aussi une nouvelle organisation sociale. Les richesses peuvent maintenant s'accumuler (le bronze n'étant pas périssable). L'économie palatiale voit le jour: les dirigeants accumulent les richesses procurées par le bronze, et ce sont eux qui les redistribuent à leur bon vouloir au petit peuple qui est totalement dépendant des plus hauts placés. Mais ces derniers sont aussi totalement dépendants du petit peuple. L'élite devient tout de même riche et puissante et se tourne vers les plaisirs de la vie. Les bureaucrates servent cette élite et gèrent la ville ou l'Etat. Les paysans sont chargés de nourrir l'ensemble de cette population. C'est donc une organisation sociale très élaborée qui voit le jour. Les sépultures des hommes puissants sont toujours richement décorées.



Mais ces richesses attirent la convoitise. Les gisements de minerais, dépôts de métaux ou les routes commerciales sont visées. Aussi, les villes construisent des fortifications. De plus, les maisons ne comportent qu'une pièce afin de réduire le risque de vol des lingots de bronze du foyer. Au centre de l'habitation se trouve la cheminée, et sur les murs de deux côtés opposés, deux trous servant à evacuer la fumée.


Une fois le bronze connu et maîtrisé sur le territoire Bourguignon, les peuples d'Europe Centrale ont, eux, déjà évolués. Ce n'est qu'une question de temps pour la Bourgogne...

Publié dans Préhistoire

Commenter cet article